IWPR

Les campagnes bosniaques submergées par les dépôts d’ordures

| |

Deux conteneurs seulement pour déposer les ordures et pas de déchetterie locale ou régionale : le si joli village de Kacuni risque d’être bientôt noyé sous un flot d’immondices. Et la protection de l’environnement n’est toujours pas une priorité pour la Bosnie.

Par Srdjan Papic La compagnie locale de ramassage des ordures ne fonctionne plus depuis trois ans, aussi la seule solution pour les habitants est-elle de jeter leurs ordures devant leurs maisons ou bien dans la rivière Kosica qui traverse le village. « Je pêchais ici auparavant, mais il n’y a plus de poissons dans la rivière, seulement des sacs en plastique, des pièces d’automobile et des bouteilles. Avant on buvait l’eau de la rivière, mais maintenant je surveille mes enfants pour qu’ils ne se baignent pas dans ces eaux », confie tristement Bescir Agib, en regardant la rivière de sa fenêtre. Bascir Agib ajoute qu’il y a des ordures partout, et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous