Osservatorio Balcani e Caucaso

Les Balkans selon Miljenko Jergović

| |

Liberté, politique et blessures du passé, Balkans d’aujourd’hui et héritage des années 1990. Miljenko Jergović [1], écrivain croate né à Sarajevo, livre son analyse, clairement marquée à gauche. Un point de vue sans compromission, très critique envers la trajectoire prise par les Balkans depuis l’implosion sanglante de la Yougoslavie. Entretien.

Propos recueillis par Azra Nuhefendić Cette interview de Miljenko Jergović a été publiée à l’origine dans le quotidien Il piccolo du 27 septembre 2010. Avec la gracieuse permission de l’auteure. Il Piccolo (I.P) : Dans l’ancienne Yougoslavie, la politique était un métier dangereux. Malgré les changements qui ont eu lieu, cela reste vrai encore aujourd’hui. Pourquoi ? Miljenko Jergović (M.J.) : Mon expérience balkanique est la suivante : la politique est dangereuse pour tous, sauf pour les politiciens eux-mêmes ! En effet, ces vingt dernières années, depuis le jour où le mur de Berlin est tombé sur la tête des Yougoslaves et que les nationalistes (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous