BIRN

Les Balkans, plaque tournante du narcotrafic vers l’Europe de l’Ouest

| |

Selon le dernier rapport du département d’État américain sur la stratégie internationale pour le contrôle des stupéfiants, les pays des Balkans restent une zone de transit privilégiée par les trafiquants pour acheminer la drogue vers les pays d’Europe occidentale. Plusieurs explications à cela : la porosité des frontières, une police mal payée, une corruption endémique et des structures étatiques faibles. Ce rapport met aussi en évidence la hausse de la consommation locale à cause de ce transit.

Par Besar Likmeta Une police mal payée, mal formée et sous équipée, des frontières poreuses, voilà ce qui fait des pays des Balkans une zone de transit attractive pour les trafiquants qui font passer la drogue vers les pays de l’Europe occidentale. Le dernier rapport du département d’État américain sur la stratégie internationale pour le contrôle des stupéfiants révèle que les pays des Balkans restent des points importants de transit pour l’héroïne en provenance d’Afghanistan, mais également que la corruption et la faiblesse des institutions étatiques constitent autant d’obstacles à la guerre contre les trafiquants.. Selon le rapport, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous