Le Courrier des Balkans

Les Balkans au Festival de Cannes : Cristian Mungiu en porte drapeau

|

Pour sa 65e édition, le Festival de Cannes n’a pas vraiment mis les Balkans à l’honneur. Dans la compétition principale, Cristian Mungiu est le seul réalisateur de la région parmi les 22 sélectionnés. Palme d’or en 2007, il revient sur la Croisette présenter Au-delà des Collines, un long métrage inspiré d’un fait divers sur l’exorcisme. Le cinéaste turc Nuri Bilge Ceylan a reçu le Carrosse d’or pour son exceptionnelle filmographie.

Par Simon Rico (traduction de l’italien Mandi Gueguen) « C’est un film sur l’amour, les différentes formes d’amour et ce que l’on fait au nom de l’amour, parfois sans réfléchir aux conséquences », assure-t-il. Mais « c’est aussi un film sur l’abandon », le « pire péché de tous » étant peut-être « le péché d’indifférence ». « Faut-il se garder de faire des erreurs en ne tentant rien ? », se demande Mungiu. Les soeurs et le pope du monastère "agissent peut-être mal, mais ils interviennent quand il n’y a personne d’autre pour le faire ». « Je ne cherche pas le consensus, je ne souhaite pas que mon film soit aimé, je veux qu’il provoque les spectateurs, qu’il (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous