Le Courrier des Balkans

Législatives en Serbie : Vojislav Šešelj se prend pour le « Mandela serbe »

|

Toujours en procès devant le TPIY pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité, le chef historique de l’extrême-droite serbe se lance une nouvelle fois en campagne depuis sa cellule. Pour les législatives anticipées du 16 mars, Vojislav Šešelj joue au libérateur du peuple serbe, se présentant comme le « Mandela de Belgrade », une récupération scandaleuse du combat de l’ancien dirigeant sud-africain.

(Avec Balkan Insight) - Le Parti radical de Serbie (SRS), la formation qu’il dirige toujours d’une main de fer depuis sa cellule de La Haye, a tenu meeting dans les deux plus grandes villes de Serbie, Belgrade et Novi Sad. Une fois encore, c’est la figure du « martyr » Šešelj qui sert d’étendard au parti en perte de vitesse depuis le départ de Tomislav Nikolić en 2008. Retrouvez notre dossier : Serbie : hooliganisme et extrême droite, une menace constante À chaque fois, une immense bannière surplombe la tribune. On y voit Vojislav Šešelj au côté de l’ancien Président sud-africain Nelson Mandela avec le slogan : « Dr. Vojislav Šešelj, combattant (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous