Osservatorio sui Balcani

Législatives en Bulgarie : les règles du jeu bouleversées à l’approche du scrutin

| |

À seulement trois mois du prochain scrutin législatif, le code électoral bulgare a subi des modifications profondes qui agitent la sphère politique du pays. Donné vainqueur par plusieurs sondages publiés récemment, le parti des Citoyens pour le développement européen de la Bulgarie (GERB), dirigé par maire de Sofia Boyko Borisov, pourrait être la principale victime de ces changements de dernière minute.

Par Tanya Mangalakova Les députés du Parti socialiste bulgare (BSP) et du Mouvement pour les droits et libertés (DPS), membres du gouvernement, assistés par le parti Ordre, loi et justice, de Yane Yanev, ainsi que par les nationalistes du parti Ataka, ont modifié les règles de la compétition électorale. Le Parlement de Sofia a ainsi décidé que 31 des 240 députés seraient élus par un système majoritaire. Il a également introduit un seuil de représentation pour les coalitions de 8%, maintenant à 4% celui des partis uniques. Une grande partie des analystes affirment que les changements introduits au dernier moment dans le système électoral (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous