Delo / Mladina

Législatives anticipées en Slovénie : les conservateurs ultra favoris

| | |

À une semaine des législatives anticipées, les conservateurs emmenés par l’ancien Premier ministre Janez Janša caracolent en tête des sondages et le scrutin du 4 décembre ne devrait être qu’une formalité. Derrière, à bonne distance, suivent deux nouveaux venus : le maire centre-gauche de Ljubljana et un néo-libéral dissident du SDS. Les sociaux démocrates sortants, en chute libre, paient la crise politique qui durait depuis début 2011. Tour d’horizon du panorama politique slovène.

Après le premier débat télévisé entre les candidats des principaux partis, qui a eu lieu le 15 novembre, le sondage réalisé par l’agence Episcenter, montre que le Parti démocratique slovène (SDS) de l’ancien Premier ministre Janez Janša, arriverait largement en tête avec 30% des voix. Il serait suivi par la liste de centre-gauche portée par l’actuel maire de Ljubljana, Zoran Janković (19% des voix) [1] et la liste de l’ancien ministre des Affaires publiques du gouvernement Janša, le libéral Gregor Virant (13%). Toujours d’après ce sondage, le Parti démocrate des retraités slovènes (DESUS) et Nouvelle Slovénie (NSI), rentreraient au Parlement alors que le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous