Utrinski Vesnik

Législatives anticipées en Macédoine : la diaspora va-t-elle enfin pouvoir voter ?

| |

En Macédoine, la participation de la diaspora aux élections est un serpent de mer. Toujours annoncée, jamais mise en place. Avant que la date des législatives anticipées ne soit fixée au 5 juin, le Premier ministre, Nikola Gruevski, a promis que cette fois serait la bonne. Pourtant, selon les experts, rien n’est prêt en Macédoine pour encadrer ce vote : il n’y a ni liste ni règlementation. La diaspora va-t-elle devoir encore attendre ?

Par Katica Cangova et Slobodanka Jovanovska L’annonce d’élections parlementaires anticipées en Macédoine dynamise la diaspora macédonienne aux États-Unis, en Australie et en Europe, qui compte bien voir le gouvernement tenir sa promesse de leur offrir le droit de participer. Devant le Parlement, le Premier ministre Nilola Gruevski en a fait une promesse pré-électorale, mais il n’a pas précisé si la diaspora pourrait voter dès les prochaines élections ou si elle devra attendre une autre occasion. Les législatives anticipées étant fixées au 5 juin prochain, il n’est pas exclu qu’elles se transforment en une grande aventure politique pour le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous