Le Courrier des Balkans

Législatives anticipées en Grèce : appel au crowdfunding pour le vote de la diaspora

| |

Avant la crise, les grands partis finançaient les frais de voyage des membres de la diaspora voulant accomplir leur devoir de citoyen en Grèce. Avec un risque évident de dérive clientéliste. Pour aller contre ce système, des militants proches de Syriza ont lancé une campagne de financement participatif.

Par Ermal Bubullima Au temps de l’âge d’or du bipartisme, de la chute de la dictature des colonels au début de la crise, le PASOK et Nouvelle Démocratie puisaient dans les fonds publics pour payer rubis sur l’ongle les frais de voyage de membres de la diaspora désirant accomplir leur devoir de citoyen - mettre un bulletin (et le bon) dans l’urne. Retrouvez notre dossier : Législatives anticipées en Grèce : Syriza aux portes du pouvoir Cela s’est encore produit lors des dernières législatives de 2012 et le procédé risque encore de marquer les prochaines élections, cruciales, du 25 janvier. Si le PASOK et Nouvelle Démocratie pouvaient se (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous