Des lectures pour l’été 2019

|

Ne bouclez pas vos valises avant d’y glisser un ou deux livres !

Vous pouvez choisir d’emporter celui que vous avez toujours voulu lire, celui que vous devez lire absolument, celui que vous avez déjà lu mais que vous voulez relire, celui que vous avez perdu sans espoir de le retrouver, celui que vous avez prêté et qui vous est revenu tout corné avec une tache de café, et enfin celui que vous auriez voulu écrire et que quelqu’un d’autre a écrit bien mieux que vous ne l’auriez fait...

• Tout d’abord, des récits de voyage : le magnifique récit d’Alexandre Lévy, Les carnets de la Strandja vous emmène aux confins de la Bulgarie et de la Turquie, rappelle la rude et belle année 1989, croise les déchirures du passé aux drames du présent. Emmanuel Ruben, lui, pédale jusqu’à plus soif, du Delta jusqu’à la source du Danube, et sa Route du Danube est une invitation à redécouvrir l’immense fleuve... Bien sûr, il ne faut pas oublier Là où se mêlent les Eaux, pour aller aux confins de l’Europe et naviguer de l’Adriatique à la Mer Noire, un récit de voyage qui accompagnera vos pas, pour comme Ulysse faire un beau voyage.

• En été, il faut aussi des romans, des gros romans que l’on prend enfin le temps de savourer, comme Les turbines du Titanic magnifique livre de Robert Perišić, où l’on réinvente l’autogestion au fin fond de la Bosnie-Herzégovine, ou encore cet immense classique croate (et yougoslave), le Banquet en Blithuanie. Ecrit en 1938, ce roman est d’une glaçante actualité en 2019 ! Et pour rire, parfois jaune, pour accepter d’être déstabiliser, il faut risquer de s’engager dans Le piège Walt Disney, des nouvelles de Zoran Ferić.

• C’est un précieux voyage dans le temps que nous offre Gabriela Adameşteanu, avec son retour sur Les années romantiques de la révolution roumaine, tandis que Franck Georgi interroge L’autogestion en chantier – Les gauches françaises et le « modèle » yougoslave (1948-1981)... Une lecture « sérieuse » pour ceux qui pensent que l’été est aussi le temps de se cultiver, d’apprendre et de réfléchir !

• En exclusivité sur la Boutique en ligne du CdB, les précieux albums de Serge Boichot, qui explore les mémoires croates et yougoslaves : Week-end à Papuk et Vis, l’île forteresse.

Et puis aussi :

La biographie de Tito : il vous occupera tout l’été, et voyager avec le maréchal Tito n’est pas donné à tout le monde, une occasion à ne pas laisser passer.

Marcel Courthiade nous a enfin offert sa Petite histoire du peuple rrom, attendue depuis si longtemps, pour tout savoir de ce peuple.

Comprendre les Balkans, l’indispensable manuel pout tout comprendre des Balkans dont on vous dit pourtant que c’est une région très compliquée !

Les vierges jurées d’Albanie, l’étude d’anthropologie féministe qui dérange et qui décoiffe.

Ou alors des petits formats qui se glissent dans la poche : Le cœur de l’Europe et Albanie, forteresse malgré elle, dans la jolie collection « l’âme des peuples ».

***
Le saviez-vous ? La Poste a mis en place un tarif spécial pour les envois de livres à l’étranger. Lecteurs expatriés, n’hésitez plus à commander en ligne sur notre Boutique, frais de port Hors de France entre 1€20 et 4€26 (ça c’est pour le kilo de livres, imaginez...)