Colloque du 20 janvier

Le trafic d’êtres humains entre les Balkans et la France

|

Le trafic d’êtres humains est le nouveau terme utilisé pour désigner l’esclavage. Au XIXème siècle, il sert également à désigner la traite des blanches. Ce terme se rapporte essentiellement au trafic d’êtres humains, et en particulier des femmes et des jeunes filles dans le but de l’exploitation sexuelle, du travail forcé, de vols ainsi que d’autres formes de mauvais traitements et de contraintes.

Le thème que je vais aborder concerne le trafic de femmes dans le cadre de l’exploitation sexuelles. La nouvelle vague migratoire, en particulier celle de la population féminine, qui s’est répandue en Europe après la chute du rideau de fer, à la fin des années 80 du siècle dernier, a ramené avec elle un nombre inconnu de victimes, notamment des femmes et des filles venues des pays les moins développés de l’Est. A la recherche d’une vie meilleure, d’un niveau de vie supérieur et d’un environnement plus sécuritaire, de nombreuses femmes ont émigré en Europe occidentale. Il est probable que les premières émigrantes ont quitté leur pays croyant que rien ne (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous