B92

Le TPIY annule la libération provisoire de Vojislav Šešelj

| |

La Chambre d’appel du Tribunal pénal pour l’ancienne Yougoslavie (TPIY) a annoncé lundi l’annulation de sa décision de remettre en liberté provisoire le chef historique de l’extrême-droite serbe, et sa convocation au centre pénitentiaire du TPIY. Vojislav Šešelj a réitéré qu’il ne retournerait pas volontairement au tribunal de La Haye.

Selon le TPIY, le chef du Parti radical de Serbie (SRS) aurait « trahi la confiance du tribunal [...] en menaçant des personnes qui coopèrent avec le procureur et en déclarant qu’il ne retournerait pas à La Haye [en novembre dernier], violant les conditions de sa libération ». Retrouvez notre dossier : Le TPIY ordonne la remise en liberté provisoire de Vojislav Šešelj « Voyons voir maintenant comment Aleksandar Vučić et Tomislav Nikolić vont m’arrêter », a déclaré Vojislav Šešelj à Večernje novosti, annonçant qu’il se rendrait cet après-midi à Bor, dans l’Est de la Serbie, pour assister à une réunion de son parti. « Que la police vienne. C’est elle qui (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous