Le Courrier des Balkans

Le TPIY acquitte en appel Ramush Haradinaj et ses co-accusés

|

Le TPIY vient d’acquitter Ramush Haradinaj et ses co-accusés, Idriz Balaj et Lahi Brahimaj, de toutes les accusations qui pesaient sur eux. La responsabilité personnelle des anciens commandants de l’UÇK n’a pas été établie dans les crimes commis à Jablanica. Ce verdict était attendu, mais risque de provoquer de très vives tensions entre Belgrade et Pristina.

Dans son énoncé, la Cour, présidée par le juge sud-africain Bakone Justice Moloto, a reconnu que des crimes avaient bien été commis dans la prison de l’UÇK située dans le village de Jablanica, mais que la responsabilité des trois accusés ne pouvait pas être retenue. Il s’agit d’un second jugement en première instance - contre lequel il sera très probablement fait appel. En juillet 2010, la Cour avait en effet décidé d’annuler la première sentence d’acquittement d’Haradinaj et Balaj, prononcée à l’issue du premier procès, le 3 avril 2008, tout en confirmant la peine de six ans de prison alors prononcée contre Brahimaj. Le procès avait repris en aoüt 2011 sur la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous