Shqip

Le tourisme en Albanie, la grande illusion

| |

Malgré un joli potentiel touristique, l’Albanie éprouve toutes les peines du monde à développer une activité qui pourrait servir de poumon économique au pays. Hormis les Albanais, les seuls étrangers qui font vivre le secteur sont les Albanais émigrés ou ceux du Kosovo et de Macédoine. Et avec la libéralisation des visas, continueront-ils à venir alors que la concurrence internationale fait rage ? Shqip constate avec amertume l’échec du tourisme albanais…

Par Adri Nurellari C’est une tradition en Albanie. Chaque saison touristique vient avec son lot de discours zélés sur le progrès et le développement « étourdissant » du tourisme albanais. L’optimisme à peine contenu rappelle les objectifs des plans quinquennaux de l’époque communiste, revêtus d’une nouvelle terminologie. En réalité, cette manie de louer le tourisme ou le potentiel touristique de l’Albanie nous détourne de la réalité. Les exhortations des politiques gouvernementales, amplifiées par les médias ou d’autres acteurs, ne la représentent pas et ne dirigent pas les ressources vers les secteurs économiques qui le valent vraiment. Notre position (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous