IWPR

Le sort du Général Gotovina freine toujours la marche de la Croatie vers l’Europe

| |

Les pressions sur le gouvernement croate d’Ivo Sanader pour livrer Ante Gotovina, le fugitif croate le plus recherché par le TPI, se renforcent avant le 23 novembre, date butoir fixée par la procureure en chef du tribunal de La Haye, Carla Del Ponte. Le dossier Gotovina pourrait retarder les discussions sur l’intégration européenne de la Croatie.

Par Sanja Romic Savoir où se trouve Ante Gotovina est le sujet fiévreusement débattu par la Procureure en chef et les autorités croates, depuis que le tribunal international l’a accusé en 2001 de crimes de guerre contre les Serbes de Croatie. Ante Gotovina a été accusé pour son rôle dans l’offensive croate, appelée Opération Tempête, qui s’est terminée par la reprise de la Krajina, alors aux mains des Serbes, en 1995. Le général, responsable de l’attaque, est accusé de crimes contre l’humanité et de violations des lois et coutumes de guerre. On dit qu’il est responsable de l’assassinat illégal d’au moins 150 Serbes de Krajina, de la disparition de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous