Delo

Le salut démographique de la Slovénie passe par l’immigration, mais pas n’importe laquelle !

| |

Nous voulons ignorer le problème de la diminution de la natalité. Les conséquences sont pourtant fatales pour la nation et le budget de l’État. L’avenir de la Slovénie passe donc par l’appel à l’immigration, mais pas n’importe laquelle ! Pour l’auteur, Tchèques, Slovaques, Ukrainiens et Russes doivent être les bienvenus, plutôt que les « clandestins non qualifiés » d’ancienne Yougoslavie.

Par Marko Kos L’année dernière j’ai écrit que tous les deux ans, un village avec une population d’environ 2400 de Slovènes disparaît de la carte, par exemple Sodrazica ou Dravograd. Cette année, ce chiffre a doublé. Il y a de plus en plus des taches blanches sur la carte. La crise est secrète parce que les gens n’y croient pas. C’est un thème tabou. Dans les autres pays, les économistes s’occupent de ce problème. Chez nous, on reste silencieux sur ce point. Ce problème a des conséquences pour l’éducation et les Universités (moins d’élèves et d’étudiants), sur le système de santé (surcharge de personnes âgées), sur le budget (manque de contribuables et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous