Monitor

Le rachat de « Mobtel » par la société russe : duel entre la famille Karic et l’Etat serbe

| |

L’insuffisance du cadre institutionnel en Serbie rend la privatisation de « Mobtel » plus que compliquée : l’Etat et la famille Karic se disputant sur les parts de propriété de « Mobtel ».
Kostunica affirme que la vente de « BK Trade » n’a rien d’illégale, puisque le groupe russe, « Alfa », accepterait les obligations envers l’Etat serbe.

Par Sonja Drobac Pendant que les autres tentent de définir l’état des choses, Bogoljub Karic travaille. La présidente du Conseil pour la lutte contre la corruption, Verica Barac, s’est efforcée d’expliquer que « les privatisations en Serbie ont démontré beaucoup d’erreurs parce que beaucoup de choses n’ont pas été préparées au niveau institutionnel avant la privatisation pour qu’elle puisse être légale ». En même temps, les journaux annoncent que Karic a vendu, après plusieurs mois de négociation, la société « BK trade » au groupe « Alfa » de Russie. « BK Trade » est fondateur et propriétaire majoritaire de « Mobtel » (réseau de téléphonie mobile). Cette (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous