IWPR

Le projet de décentralisation ne suffit pas aux Serbes du Kosovo

| |

Les Serbes doivent décider s’ils acceptent l’offre du gouvernement du Kosovo qui leur concéderait un gouvernement autonome au niveau local. Les Albanais estiment que l’offre est généreuse et et définitive, mais les Serbes la trouvent trop maigre. Dans les deux nouvelles municipalités prévues, Serbes et Albanais seraient en effet presque à égalité numérique.

Par Jeta Xharra Le projet pilote - qui, s’il est couronné de succès, sera appliqué ailleurs - prévoit que cinq nouvelles municipalités recevront les mêmes pouvoirs en matière de santé, d’éducation, de planification urbaine et de services publics que les autorités locales déjà existantes. La mission de l’ONU au Kosovo (MINUK) a dessiné les frontières de ces nouvelles municipalités le 12 août dernier. L’initiative fait suite aux critiques adressées au gouvernement du Kosovo par ses alliés occidentaux sur son inaction dans le processus de décentralisation, et ce quelques semaines avant que l’envoyé de l’ONU, Kai Eide, ne remette son rapport sur l’ouverture (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous