Danas

Le projet d’une Bosnie-Herzégovine multiethnique a-t-il échoué ?

| |

Hidajet Repovac, professeur à l’Université de Sarajevo, et Miodrag Zivanovic, chef du département de philosophie de l’Université de Banja Luka, s’expriment sur l’avenir de la Bosnie, près de huit années après la fin de la guerre. Retranscription du « pont » radiophonique de Free Europe.

Propos recueillis par Omer Karabeg Omer Karabeg (O.K.) : nos interlocuteurs sont Hidajet Repovac, sociologue et professeur à la faculté des Sciences politiques de Sarajevo, et Miodrag Zivanovic, responsable de la chaire de philosophie à l’Université de Banja Luka. Certains pensent que les divisions ethniques observées actuellement en Bosnie-Herzégovine [BH] rappellent celles d’avant la guerre. Partagez-vous cet avis, monsieur Zivanovic ? Miodrag Zivanovic (M.Z.) : Il y a en effet des similitudes. Il est clair que nous avons ici trois territoires « ethniquement purs », et qu’il y a de profondes divisions entre les différentes communautés du pays. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous