Utrinski Vesnik

Le Parlement européen s’invite dans le conflit entre la Grèce et la Macédoine

| |

Le Parlement européen a adopté ce 23 avril son rapport de suivi 2007 sur la Macédoine. Le texte demande au Conseil de fixer une date d’ouverture des négociations d’adhésion. L’écueil du conflit nominal n’a pu être évité. Daniel Cohn-Bendit dénonce la position grecque. Le rapport invite la Grèce et la Macédoine à reprendre immédiatement les négociations, afin que le conflit nominal ne constitue pas un obstacle à l’adhésion macédonienne.

Par Toni Glamčevski Le Parlement européen a adopté ce mercredi 23 avril son rapport de suivi 2007 sur la Macédoine [1], par une majorité de 601 votes favorables, contre 52 votes défavorables. Le rapport, rédigé par l’eurodéputé Erik Meijer, devait initialement être voté il y a deux semaines, à Bruxelles. Le texte demande clairement au Conseil européen de fixer une date pour l’ouverture des négociations d’adhésion de la Macédoine. A condition, bien sûr, que le pays remplisse les huit priorités fixées par la Commission. Cela aurait pu être le point central du rapport, si le problème du nom ne s’était pas imposé. Le débat sur ce sujet a poussé les députés du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous