B92

Le pape en Croatie : pompes officielles et contestations multiples

| |

Le pape effectue une visite de deux jours en Croatie. Pourtant, dans la catholique Croatie, l’événement ne fait pas l’unanimité. Des contestataires ont manifesté vendredi à Zagreb, et la presse croate détaille davantage les coûts de la visite - estimés à deux millions d’euros - que le message de Benoît XVI. Celui-ci a souligné que l’avenir de la Croatie se trouvait dans l’Union européenne. Ce dimanche, le pape doit se recueillir sur la tombe du bienheureux - et bien controversé - cardinal Stepinac.

Tout est prêt pour accueillir le pape Benoît XVI, qui célébrera deux grandes messes, samedi soir sur la place centrale de Zagreb, la place du Ban Jelačić, et dimanche matin dans l’hippodrome. Retrouvez notre dossier : Benoît XVI en Croatie : une visite qui n’est pas du goût de tout le monde Découvrez notre cahier : « La haine au nom de Dieu » ? Religions et nationalisme dans les Balkans Comme prévu selon le programme de la visite, préparé par le ministère des Affaires étrangères, le pape rencontrera samedi des représentants du gouvernement. Il engagera ensuite un dialogue avec le président croate Ivo Josipović. Après son entretien avec le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous