Balcani Cooperazione

Le Pacte de stabilité entre dans l’histoire : un Plan Marshall avorté ?

| |

En 1999, la création du Pacte de stabilité pour l’Europe du Sud-Est devait représenter « une initiative de grande ampleur pour la prévention des conflits ». L’heure du bilan a sonné, alors que le Conseil de Coopération régionale va se substituer cette année au Pacte de stabilité. Le Pacte a souvent été comparé à un « plan Marshall pour les Balkans » mais, de ce point de vue, les déceptions ont été grandes. Premier volet de l’enquête de Risto Karajkov.

Par Risto Karajkov Les derniers préparatifs de lancement du Conseil de Coopération régionale, un nouvel organisme qui débutera ses opérations en 2008, sonnent la fin du Pacte de stabilité pour l’Europe du Sud-Est. Sa création avait pour but de donner vie à « une initiative de grande ampleur pour la prévention d’un conflit », et à améliorer les interventions de la communauté internationale en ex-Yougoslavie, interventions souvent incomplètes, toujours réactives et jamais préventives. Les pays de la région étant confrontés à une série de problèmes communs, le but du Pacte était de cesser de les appréhender par des initiatives différentes, pays par pays. Ces (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous