Osservatorio balcani i caucaso

Le nouveau visage de l’émigration albanaise

| |

Dans les années 1990, nombreux sont les Albanais qui ont tenté leur chance à l’étranger. Depuis dix ans environ, le flot de candidats à l’exil s’est tari, notamment du fait d’une législation bien plus répressive. Face aux difficultés que connaît leur pays, les plus jeunes restent néanmoins attirés par le mirage de l’Occident, tandis que d’autres préfèrent rentrer, qu’ils soient déçus de leur exil ou parce qu’ils veulent investir « chez eux ». La prochaine libéralisation des visas Schengen est en tout cas attendue avec impatience par la population albanaise.

Par Marjola Rukaj « Acli-Associazioni Cristiane Lavoratori Italiani »(Associations Chrétiennes des Travailleurs Italiens) est présente en Albanie, notamment dans les agglomérations de Shkodra et de Tirana, depuis 2004 avec un projet développé par son ONG « IPSIA », en collaboration avec le Patronat « Acli » et « Acli Lombardie ». Parmi ses activités, le projet « Émigration, immigration et droits » se destine aux citoyens albanais désirant émigrer vers l’Italie ou revenir en Albanie après une telle expérience. Deux guichets d’informations ont ainsi ouvert à Shkodra en 2007 et à Tirana en 2008 pour accompagner les migrants albanais dans leur (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous