Nezavisne Novine

Le nouveau Haut Représentant pourra-t-il sortir la Bosnie-Herzégovine de la crise ?

| |

Le nouveau Haut Représentant en Bosnie-Herzégovine, Miroslav Lajcak, pourra-t-il sortir le pays de la crise politique ? Le dirigeant serbe Mladen Ivanic se montre sceptique, et renvoie toute la responsabilité de l’échec des réformes aux politiciens de Sarajevo, notamment à Haris Silajdzic, qui réclame la suppression des entités. Une position toujours inacceptable pour la Republika Srpska. Entretien.

Par Vesna Popovic Mladen Ivanic, vice-président de la Chambre des peuples du Parlement de Bosnie-Herzégovine et dirigeant du Parti du progrès démocratique (PDP) de Republika Srpska, ne s’attend à ce que le nouveau Haut Représentant pour la Bosnie-Herzégovine, le Slovaque Miroslav Lajcak, utilise les pouvoirs de Bonn et élimine de la scène politique les hommes politiques de Republika Srpska, comme le souhaiterait Sarajevo. Il revient aux dirigeants locaux de définir l’avenir de leur propre pays, explique-t-il, mais l’on ne peut pas s’attendre à des progrès politiques ni à de changements importants tant que Haris Silajdzic, le dirigeant du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous