Le Courrier des Balkans

Le nouveau gouvernement investi par le Parlement : sortie de crise en Bulgarie ?

|

L’économiste sans étiquette Plamen Orecharski, soutenu par les socialistes et les libéraux de la minorité turque, a été investi Premier ministre par le Parlement bulgare. Son gouvernement technique aura la lourde tâche de sortir la Bulgarie de la profonde crise économique et politique qui secoue le pays depuis février.

(Avec AFP) - Le Parlement bulgare a investi l’économiste Plamen Orecharski à la tête d’un gouvernement technique soutenu par les socialistes et les libéraux du parti de la minorité turque. Retrouvez notre dossier : Ambiance « électrique » en Bulgarie : révolte populaire et crise politique Son investiture a été soutenue par les 120 voix des socialistes et des députés du Parti libéral de la minorité turque. Les 97 représentants du Parti conservateur Gerb de l’ancien Premier ministre Boïko Borissov ont voté contre. Les nationalistes d’Ataka se sont abstenus. L’ancien ministre des Finances (2005-2009), 53 ans, sans étiquette, aura la lourde tâche de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous