Osservatorio sui Balcani

Le Monténégro n’extradera aucun citoyen américain vers la CPI

| |

Le Monténégro vient de signer un accord garantissant la non-extradition de citoyens américains vers la Cour pénale internationale. Il rejoint ainsi la situation de plusieurs pays des Balkans, qui zigzaguent entre l’influence des doctrines américaine et européenne.

Par Jadranka Gilic Le Président du Monténégro, Filip Vujanovic, a rencontré le 1er mai dernier à Washington la Secrétaire d’État Condoleezza Rice pour signer un important accord de coopération militaire. L’accord définit le statut légal des membres des forces armées américaines au Monténégro, ainsi que de leurs propriétés. En réalité, cet accord permet aux troupes américaines de s’établir de manière permanente dans le pays et détermine « les droits et les responsabilités entre les États-Unis et le gouvernement hôte en ce qui concerne la justice pénale et civile ». « Cet accord sur le statut des forces armées, que le Président Vujanovic et moi-même signons, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous