Monitor

Le Monténégro, le Kosovo et la Fédération yougoslave

| |

Le rideau tombe lentement et les acteurs principaux reçoivent ce qu’ils ont
chacun mérité, bien que tout le monde joue le mécontentement : les Albanais
auront leur République bien qu’on ne lui donnera pas officiellement ce nom, et
le règne de Milosevic va se prolonger de quelques années. Le Monténégro, lui,
est-il content ? Nous obtenons ce que nous méritons : un simple statut
d’observateur, sans aucun droit à décider de notre propre destin.

Par Drasko Djuranovic Le Monténégro a reçu, sans s’y attendre, une reconnaissance supplémentaire de son statut : nous sommes devenu un modèle à imiter. "Nous voulons le statut dont dispose le Monténégro", a déclaré Fehmi Agani, un des dirigeants de la Ligue démocratique du Kosovo. Il faut rompre avec l’autosatisfaction : une mise à égalité du Kosovo avec l’actuel statut politique et juridique du Monténégro n’est pour M. Agani qu’une solution provisoire, un pas de plus vers l’objectif de l’indépendance de Kosovo. D’après le Washington Post, toujours bien informé, l’entente entre Holbrooke et Milosevic au mois d’octobre, qui a abouti à la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous