Vijesti

Le Monténégro après les élections du 7 avril : la démocratie bafouée

| |

Le Groupe citoyen, soutenu par plus d’une centaine de personnalités très connues du Monténégro, lance un appel à la communauté internationale, qui ne peut pas rester silencieuse et doit s’engager pour soutenir la démocratie au Monténégro. Pourtant, Catherine Ashton se rendre ce lundi à Podgorica... mais aucune rencontre n’est prévue avec l’opposition !

L’appel lancé à l’opinion publique locale et internationale indique que le Monténégro se trouve dans une situation dramatique dangereuse. Retrouvez notre dossier : Monténégro : le « système Đukanović », suite et fin prochaine ? « La Constitution a été suspendue. Le Parti démocratique des socialistes (DPS), au pouvoir, essaie d’imposer sa volonté sur celle des citoyens exprimée lors des élections présidentielles du 7 avril dernier qui ont été gagnées par le candidat indépendant Miodrag Lekić. Ces agissements du pouvoir, menés par le Premier ministre Milo Đukanović, comportent des éléments de coup d’Etat qui pourrait provoquer des conséquences considérables (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous