B92

Le Monténégro à la veille du recensement : pressions autour de la communauté serbe

| |

Le Président serbe Boris Tadić a ouvert mercredi, en compagnie de son homologue monténégrin Filip Vujanović, les bureaux du Consulat général de Serbie à Herceg Novi. Ces dernières semaines, les autorités monténégrines ont qualifié « d’ingérence » la stratégie serbe de soutien à la diaspora. Les relations entre les deux États sont empoisonnées par le problème du statut des Serbes au Monténégro, alors que le pays s’apprête à procéder à un recensement de sa population.

Le nouveau consulat couvrira les territoires des communes d’Herceg Novi, Budva, Tivat et Kotor. Les deux Présidents ont convenu que ce consulat formerait un pont supplémentaire pour la coopération entre la Serbie et le Monténégro, ce qui est une condition pour le développement d’échanges plus approfondis entre les deux pays. « C’est important pour les Monténégrins qui vivent en Serbie, c’est important pour les Serbes qui vivent au Monténégro », a souligné le Président Tadić, qui a précisé la stratégie de la Serbie pour les Serbes de la diaspora en affirmant que la Serbie n’avait pas l’intention de s’immiscer dans la politique intérieure des pays voisins. « (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous