Tema

Le Kosovo et l’Albanie sont en crise : à chacun de trouver ses propres solutions !

| |

Au moment même où des députés sont en grève de la faim à Tirana, le Kosovo refuse toujours le déploiement de la mission Eulex selon les conditions négociées entre Bruxelles et Belgrade. Les deux pays sont donc en crise. Pour Mero Baze, du journal Tema, deux enseignements peuvent être tirés de cette « coïncidence » : les deux crises sont distinctes et sont gérées sans « contamination » réciproque... mais la diplomatie de Tirana devrait davantage soutenir les positions de Pristina !

Par Mero Baze Le point positif, c’est que l’on cherche à résoudre de manière autonome chacune de ces deux crises, sans qu’il y ait de « contamination » réciproque. La rengaine pseudo-patriotique voulant que Tirana, avec ses problèmes, cherche à faire de l’ombre au Kosovo semble donc éculée. Les maux de la démocratie sont tout aussi sérieux pour la stabilité d’un pays comme l’Albanie que les problèmes existentiels d’un jeune État comme celui du Kosovo. Positif aussi est le fait que cette coïncidence n’ait pas été utilisée à mauvais escient. La lettre de Jakup Krasniqi, si elle n’avait pas coïncidé avec ces deux crises, n’aurait été qu’un reproche (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous