B92

Le Kosovo est une « partie inaliénable » de la Serbie, proclame le parlement serbe

| |

La résolution que vient d’adopter l’Assemblée de Serbie oblige le gouvernement d’élaborer un programme pour la solution du problème du Kosovo. Dans le texte de la résolution, la violence qui s’est produite entre les 17 et 19 mars est qualifiée de « nettoyage ethnique » et le pogrom contre la population serbe est caractérisé comme étant une conséquence de l’incapacité de la Minuk et de la KFOR à remplir ses obligations.

On y exige parallèlement un renforcement et une meilleure organisation des forces de sécurité internationales, une enquête sur les crimes commis ainsi que la punition des responsables de la violence organisée. La proposition de résolution doit reposer sur le postulat que le Kosovo est une partie inaliénable de la Serbie et de l’Etat commun serbo-monténégrin, ainsi que sur le fait que les Serbes du Kosovo doivent avoir de nouvelles garanties institutionnelles et une meilleure protection de leurs droits. La proposition de résolution sur le Kosovo, dont le texte a été harmonisé par les chefs de l’ensemble des groupes parlementaires, a été adoptée à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous