AIM

Le Kosovo au bord d’un chaos"contrôlé"

| |

Dans la nuit du 8 au 9 janvier, la ville de Pristina s’est retrouvée
encerclée
de chars de l’armée. Au centre-ville, environ 30 véhicules différent
s de
l’Armée de Yougoslavie ont été déployés, leurs puissants
gyrophares éclairant
la ville dans un décor impressionnant.

Par Laura SMAKAJ, correspondante à Pristina Les rumeurs circulant sur l’évacuation de la population serbe de deux quartiers de Pristina, Suncani Breg et Dragodan, où d’importantes forces militaires étaient stationnées, se sont finalement révélées incorrectes, mais alors que de telles inventions dues à la panique de la population voyageaient par téléphone dans la ville jusqu’à tard le soir, de nouvelles peurs frappaient les habitants d’origine albanaise. La plupart d’entre eux ne se sont pas couchés avant le petit matin- dans l’attente du pire. Nous ne savons toujours pas ce qui s’est vraiment déroulé, c’est à dire ce que l’Armée de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous