Retranscription

Le Kanun et la vendetta en Albanie : du mythe à la réalité

|

Des parlementaires albanais ont décidé de s’exprimer, pour la première fois en France, dans l’enceinte du Sénat, sur la question du Kanun, qui représente un phénomène particulièrement complexe en Albanie. Entourés de spécialistes du code médiéval albanais, ils ont cherché à nous faire appréhender l’ampleur et la spécificité que revêt, de nos jours, le phénomène de la vendetta en Albanie. Grâce aux informations, aux analyses et aux solutions qu’ils ont présentées et relayées au cours de cette réunion publique, il n’est pas de doute qu’ils apportent là un soutien essentiel à l’évolution de la société albanaise contemporaine.

Il s’agit d’un sujet d’autant plus d’actualité qu’il survient à l’heure où les autorités albanaises ont fait le choix d’une intégration résolument tournée vers l’Europe. Le 31 janvier 2003, l’ouverture des négociations en vue d’un Accord de Stabilité et d’Association (ASA) avec l’Union européenne (UE) est un processus qui ne peut pas se satisfaire de la survivance d’un droit coutumier plusieurs fois centenaire, et largement détourné de son objectif premier, pour réglementer et gérer les échanges sociaux et économiques d’un pays moderne. Certains montrent un optimisme modéré. D’autres campent sur un pessimisme interrogatif. Du point de vue de l’association Albania, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous