Le Courrier des Balkans

Le gouvernement croate cède l’Adriatique aux compagnies pétrolières

| |

La chasse à l’or noir est lancée sur les côtes croates. Jeudi 2 janvier, le gouvernement de Zagreb a dévoilé la liste des compagnies pétrolières qui ont, pour cinq ans, l’autorisation de prospecter en Adriatique, à la recherche de gisements pétroliers et gaziers. L’État croate espère plus de 500 millions d’euros d’investissement alors qu’aucune étude sur l’impact de ce projet sur l’environnement n’a été réalisée.

Par Laetitia Moreni La Croatie se lance officiellement dans l’exploitation du pétrole. Jeudi 2 janvier, lors de la première réunion ministérielle de 2015, le gouvernement a dévoilé la liste des géants pétroliers qui pourront exploiter les ressources énergétiques de l’Adriatique. L’entreprise nationale INA, le groupe autrichien OMV, l’américain Marathon Oil, l’italien ENI et le britannique MedOilGas ont obtenu des permis de prospection. Durant cinq ans, ces compagnies pourront sonder le fond du littoral croate à la recherche de pétrole et de gaz naturel. Au total, dix des 29 sites d’exploration prévus par le gouvernement de Zoran Milanović ont (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous