Le Courrier des Balkans

Le Festival de Cannes met à nouveau le cinéma roumain à l’honneur

| |

Le cinéaste roumain Cristian Mungiu, qui comptait parmi les favoris pour la palme d’or de Cannes, a remporté le prix du meilleur scénario pour son film După dealuri, (Derrière la colline). Les deux actrices, Cosmina Stratan et Cristina Flutur, personnages principales du film de Mungiu et comédiennes débutantes, remportent le prix d’interprétation féminine.

Par Julia Beurq Cristian Mungiu a reçu le prix du scénario pour son film După dealuri, inspiré du roman de la journaliste Tatiana Niculescu Bran. Comme ce roman, le film raconte l’histoire tragique d’une jeune Roumaine, morte dans des conditions étranges, après une séance d’exorcisme dans le monastère de Tanacu. Découvrez notre cahier : Les Balkans sur grand écran. Panorama des cinémas balkaniques Lors d’une interview accordé à RFI, le cinéaste avait précisé que ce film « n’était pas un film sur l’exorcisme et encore moins un réquisitoire contre l’Église orthodoxe roumaine. Le film utilise l’histoire de cette jeune fille comme un prétexte pour (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous