Le Courrier des Balkans

Le festival « Balkan Trafik » enflamme Bruxelles

| |

Le 13 avril dernier, Bruxelles accueillait le festival Balkan Trafic. Belle réussite pour une première : à coté des Boban Markovic et autres Esma Redzepova, les festivaliers ont pu découvrir des groupes plus underground comme Dubioza Kollectiv ou Besh O Drom. Un carnet de route de notre correspondant Simon Rico.

Par Simon Rico Il est un peu plus de 20h30, j’entre dans le palais des Beaux-Arts de Bruxelles, rebaptisé Bozar, pour assister au Balkan Trafik, premier festival belge exclusivement dédié aux musiques d’Europe du Sud-Est. Un brouhaha de voix et de pas me sert d’accueil. Le public déjà nombreux déambule entre les deux niveaux sur lesquels a pris place le festival. En haut, dans le hall Horta, les jeunes Bosniens de Dubioza Kolektiv tentent d’enflammer une salle à moitié vide, encore éclairée par les derniers rayons de soleil qui traversent la verrière. Leur son est puissant, fusion de rock, de reggae, d’électro saupoudrée de musique (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous