Kapital

Le centenaire de l’État d’Albanie divise Macédoniens et Albanais

| |

Le centenaire de l’État d’Albanie a été célébré à Skopje ce dimanche. Mais les commémorations divisent Macédoniens et Albanais. Si les Premiers ministres albanais et kosovar Sali Bersiha et Hashim Thaçi étaient présents côte à côte, leur homologue macédonien, Nikola Gruevski, a brillé par son absence... Il était aux États-Unis. Aucun représentant du VMRO-DPMNE, le partenaire senior de la coalition gouvernementale, n’était présent.

Par Maksim Risteski « Les activités liées à la célébration du centenaire du drapeau albanais et de l’État d’Albanie ne sont pas une provocation, ni une démonstration de nationalisme, encore moins une activité de précampagne électorale », a tenté de convaincre Bujar Osmani, porte-parole de l’Union démocratique pour l’intégration (BDI), après qu’un drapeau albanais géant a été suspendu à un mât de 35 mètres dans la municipalité de Kičevo, à majorité macédonienne. Retrouvez notre dossier : 28 novembre 1912 : il y a cent ans, naissait l’État d’Albanie « Nous ne sommes pas satisfaits par la manière qu’ont les médias d’informer l’opinion publique sur nos (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous