Novosti

Le camp allemand du Parc des expositions de Belgrade, 1941-1944 (4/7)

| |

Mai 1942. Le camp du Parc des expositions est vide. Les détenus ont été asphyxiés dans un camion à gaz. Le Judenlager Semlin est maintenant transformé en camp de rétention : l’Anhaltelager Semlin (Camp de rétention de Zemun). Sa mission est d’accueillir les prisonniers et de les expédier au travail forcé dans les camps du IIIe Reich. Le premier groupe de prisonniers arrive le 4 mai. Au cours de l’année 1942, ils seront plus de 16.000 – partisans, tchetniks ou simples otages – de Serbie et de l’État indépendant de Croatie (NDH). L’historien Milan Koljanin, spécialiste de la Solution finale en Serbie, retrace le fil des événements. Épisode 4/7.

Par Milan Koljanin Le premier groupe de prisonniers arriva au Camp de rétention de Zemun le 4 mai 1942 ; ces 117 détenus appartenaient au détachement de partisans de Čačak et à d’autres unités du Mouvement de libération nationale dans la région de Čačak. Dès le lendemain, d’autres groupes de prisonniers arrivèrent au camp, tant de Serbie occupée que du NDH. Suivirent des transports en provenance des camps de Banjica, Petrovgrad (Zrenjanin) et Niš, des prisons belgradoises de la Gestapo, des camps de Šabac et Kragujevac, des villes de Kosovska Mitrovica, Kraljevo, Užice et d’autres villes de Serbie. Il s’agissait en majorité d’hommes engagés (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous