Večernje Novosti

Le camp allemand du Parc des expositions de Belgrade, 1941-1944 (2/7)

| |

Hiver 1941 – printemps 1942. La vie quotidienne s’organise dans le camp de concentration du Parc des expositions de Belgrade, le Judenlager Semlin. Les prisonniers, entassés dans les pavillons, sont sous-alimentés, gelés et épuisés. Victimes de brutalités policières, ils sont maintenus dans une isolation totale. Pourtant, le plus pénible reste l’incertitude quant à leur sort. À la mi-mars 1942, un camion à gaz arrive de Berlin. C’est le début de la Solution finale en Serbie. L’historien Milan Koljanin, spécialiste de la Solution finale en Serbie, retrace le fil des événements. Épisode 2/7.

Par Milan Koljanin Peu après cette décision, le général SS Heinrich Müller, chef de la quatrième division du RSHA, c’est-à-dire chef de la Gestapo, adressa un télégramme portant sur « l’opération juive en Serbie » à Emmanuel Schäfer, chef de la police allemande en Serbie . Il l’informait qu’une équipe spéciale, constituée des deux sous-officiers SS Götz et Meyer, allait rejoindre Belgrade. Ils conduiraient un camion spécial de marque Saurer et, dès leur arrivée, viendraient lui exposer leur « mission spéciale ». À la mi-mars 1942, l’équipe spéciale de Berlin était très probablement déjà à Belgrade. Les deux sous-officiers SS exposèrent donc à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous