Zëri

Langues et « dialogue régional » : ces étudiants qui étudient l’albanais à Belgrade

| |

L’université de Belgrade offre à ses étudiants la possibilité d’apprendre l’albanais. Ce cursus attire de plus en plus d’étudiants soucieux de découvrir la langue et la culture albanaise. La connaissance de l’albanais peut aussi offrir beaucoup de perspectives professionnelles, car les besoins de traduction sont très importants entre le serbe et l’albanais. Afin d’approfondir les cours dispensés, le corps universitaire souhaite la venue de professeurs issus de l’université de Pristina.

Par Besiana Xharra Marta Blanuša, une jeune Serbe, étudie l’albanais à l’Université de Belgrade. Elle termine ses quatre années d’études, et même si elle ne s’est rendue qu’une seule fois à Pristina, elle parle déjà couramment l’albanais. Près de 100 étudiants, essentiellement serbes, étudient dans le département d’études albanaises de l’Université de Belgrade. C’est en 1925 que ce département a été créé, d’abord comme un séminaire de « philologie albanaise ». Dans les années 1950, les premiers enseignants de langue et littérature albanaise sont arrivés du Kosovo. Aujourd’hui, le département collabore uniquement avec l’Albanie, d’où viennent certains (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous