Jurnalul national

Lancement à Paris de la Dacia à 5000 euros

| |

Les Français l’avaient promise dès la reprise de l’usine roumaine de Pitesti en 1999. Pour l’instant nommé L90, le véhicule Dacia portera un nom formé de six lettres, un nom tenu secret par le fabriquant jusqu’à demain.

Le Président de Renault, Louis Schweitzer, avait lancé un pari osé en reprenant l’entreprise Dacia. Il avait annoncé la production d’une voiture à 5000 euros destiné surtout aux marchés à faible pouvoir d’achat. Pour l’instant on sait seulement que cette année le modèle sera produit à environ 11000 exemplaires et sera vendu à un prix plancher de 5.700 de euro pour une version à équipement moyen. Les prévisions de ventes dépassent les 700.000 exemplaires d’ici à 2010, la voiture devant être assemblée, en plus de l’usine de Pitesti, en Russie, en Iran et en Amérique latine, probablement en Argentine. Chez Dacia on espère se remettre, avec l’introduction de ce (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous