Le Courrier des Balkans

La Voïvodine joue la carte de l’ouverture européenne

|

La Voïvodine ouvre le 17 mai un bureau parisien, destiné à promouvoir les relations économiques entre la France et la Voïvodine. À cette occasion, Bojan Kostres, Président du Parlement de Voïvodine, à Novi Sad, fait le tour d’horizon des grands dossiers de la province autonome.

Propos recueillis par François-Xavier Delisse et Laurent Rouy Courrier des Balkans (CdB) : Quelle est l’origine de cette initiative ? Bojan Kostres (BK) : Depuis mon élection en tant que Président du Parlement en septembre 2004, j’ai eu beaucoup de contacts internationaux dans le domaine économique. Nous avons ainsi eu l’idée, avec l’Agence pour les Intégrations Euro-Régionales, dont le directeur est serbe, de créer un centre à Paris. Il sera destiné à présenter les aspects économiques mais aussi culturels et touristiques de la région. Le « Centre pour la promotion et le développement stratégique de la Voïvodine » sera dédié dans un premier temps au (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous