tportal.hr

La violence engendre la violence : qui sont les vrais hooligans en Croatie ?

| |

Fin septembre, le derby de l’Adriatique opposait le NK Rijeka au Hajduk Split. Jets de pierres, fumigènes, violences en tribunes, intervention musclée de la police. Les politiciens ont annoncé un renforcement de la lutte contre le hooliganisme qui « gangrènerait » le football croate. Comme si les violences sportives ne dépendaient pas aussi de l’attitude des organisateurs et de la police. C’est ce qu’Alex Holiga rappelle dans ce texte salutaire, loin des habituels lieux communs sur le sujet.

Par Alex Holiga Avant toute chose, il est important de dire qu’il n’y a jamais eu d’excuses, et qu’il n’y en aura jamais, pour celui qui met en danger la vie d’autrui. Par exemple, il n’y en aura pas pour celui qui lance des fumigènes, des pierres ou tout autre objet dangereux sur d’autres spectateurs. Ce sont là des actes non seulement idiots, mais aussi lâches. Découvrez notre cahier : Les Balkans et le sport : talents, exploits et corruption Un cahier de 202 pages, juin 2010, 14 euros Mais parlons ici des organisateurs dont la négligence a été plus qu’avérée. Pourquoi est-il autorisé, ou plutôt comment est-il possible de faire entrer (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous