Adevarul

La « vieille Europe », vue de Bucarest

| |

Au lendemain du quarantième anniversaire de la signature du Traité de l’Élysée, le quotidien Adevarul se réjouit de la volonté commune de Paris et Berlin de voir la Roumanie faire son entrée dans l’Union européenne en 2007 et se penche sur le rôle de la Roumanie dans le cadre de l’UE et de l’OTAN.

Par Bogdan Chirieac Cette semaine, la France et l’Allemagne ont fait un grand pas vers ce qui aurait semblé utopique il y a quelques années seulement : « l’unification » des deux États, afin de former un noyau dur autour duquel se coaguler ce qui pourrait être demain les États-Unis de l’Europe. Dans le cadre du quarantième anniversaire de la signature du traité de l’Elysée, qui a mis en place les fondations de la réconciliation franco-allemande, les dirigeants et des membres des gouvernements et des parlements des deux pays se sont déplacés alternativement à Paris et à Berlin. Dans le document officiel issu en conclusion de la encontre - un document (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous