Ta Nea

La Turquie va rendre les biens confisqués à ses minorités non musulmanes

| |

Le Premier ministre turc a surpris tout le monde en annonçant que l’État turc allait rendre la propriété des biens confisqués en 1936 à la minorité grecque ainsi qu’à toutes les communautés musulmanes. Sont concernés les établissements religieux d’utilité publique. Ils auront un délai d’un an pour faire valoir leurs droits à la propriété.

Par Loukas Dimakas Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdoğan a créé la surprise en annonçant, en présence du patriarche de Constantinople Bartholomée, la décision de son gouvernement de rendre aux établissements de la minorité grecque - mais aussi des autres minorités installées en Turquie - leurs biens immobiliers, dont ils avaient été déchus. Retrouvez notre dossier : Relations greco-turques : du conflit au dialogue ? Une fois ce changement dans la loi turque appliqué, des centaines de biens immobiliers, des cimetières et des fontaines seront rendus et inscrits au cadastre, au nom de la minorité grecque. Cela concernera les biens (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous