Delo

La Slovénie n’est pas épargnée par le crime organisé

| |

Le crime organisé, baptisé « syndrome alpin », existe bel et bien en Slovénie, même si la majorité des citoyens ne le sait pas. Slovénie, il est temps de te réveiller !

Par Katja Gersak Le crime organisé n’est pas une nouveauté en soi dans cette partie de l’Europe. Les chemins balkaniques sont arpentés depuis des siècles par des malfaiteurs. Des organisations mafieuses se livrent à des trafics en tous genres (drogue, prostitution, armes, etc.), et soutiennent des réseaux terroristes au cœur même de l’Europe. L’Agence américaine de lutte contre la drogue (Drug Enforcement Agency) estime que sur les 4000 à 6000 kg d’héroïne introduits en Europe occidentale, 80% transitent par les Balkans ! L’un des chemins principaux de la contrebande passe par la Slovénie. Les trafiquants ne sont pas des criminels comme les autres. Les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous