Le Courrier des Balkans

La Slovénie et l’Europe : retours sur un succès

| |

Le Nouvel An annonce de grands changements sur l’échiquier de l’Europe centrale et orientale, balkanique et para-balkanique. Le 1er janvier, la Slovénie est entrée dans la zone euro. Dans un an, la Slovénie assumera la présidence de l’Union européenne. L’analyse de Predrag Matvejevic, qui souligne les points forts du « modèle slovène », mais aussi ses zones d’ombre.

Par Predrag Matvejevic La monnaie slovène change pour la troisième fois en peu de temps : elle est passé du dinar yougoslave au tolar et vient d’adopter l’euro, avec des comptes nationaux parfaitement en règle. Ce qui est, dans une certaine mesure, symbolique. Les autres pays qui ont adhéré à l’Union en 2004, en même temps que la Slovénie, n’ont pas pu atteindre ce résultat, malgré de considérables efforts pour chacun d’entre eux. Dans le même temps entrent dans l’Union deux pays balkaniques, la Bulgarie et la Roumanie, orthodoxes tous les deux. Avec la Grèce, où l’Eglise orthodoxe conserve un rôle important, il semble que la frontière millénaire du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous