Mladina

La Slovénie, de l’amitié allemande à la protection américaine ?

| |

En 2001, pour fêter les dix ans de l’indépendance de la Slovénie, une grande fête avait été donnée sur la Place de la République. Le gouvernement avait invité le chancelier allemand Gerhard Schroder à présider la cérémonie. L’Allemagne devenait ouvertement la marraine du pays. Depuis, la Slovénie se tourne bien davantage vers les USA.

Par Ali H. Zerdin Ce statut privilégié de l’Allemagne trouve ses origines avant 2001. Le ministre des Affaires étrangères slovènes, Dimitrij Rupel, avait demandé à son homologue allemand, Hans Dietrich Genscher, d’écrire la préface du livre « Le mystère de l’État ». Delo a publié un ouvrage de trois cents pages où figure en conclusion une réflexion du ministre allemand qui considère que l’Europe ne peut être fondée que sur des règles de droit. L’Allemagne, avec la Suède et l’Islande, a reconnu la Slovénie le 19 décembre 1991. La Croatie, les Pays baltes, l’Ukraine, et la Géorgie, l’avaient précédé. Les États-Unis ne reconnaîtront l’indépendance de notre pays que (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous