B92

La Serbie signe son Accord de stabilisation et d’association avec l’UE, mais « sans effet immédiat »

| |

La Serbie et l’Union européenne ont signé mardi après-midi à Luxembourg un Accord de Stabilisation et d’Association (ASA), attendu depuis des mois. Cependant, à la demande des Pays-Bas, l’ASA ne prendra effet que lorsque l’UE considérera que la Serbie coopère pleinement avec le TPI de la Haye. Cette signature divise profondément le gouvernement serbe. Vojislav Koštunica et ses alliés parlent d’un acte « anticonstitutionnel », craignant que l’UE ne se serve de l’ASA pour « faire passer la pilule » de l’indépendance du Kosovo.

Dimitrij Rupel, ministre slovène des Affaires Etrangères et président du Conseil de l’Union Européenne, a annoncé mardi midi aux médias que le Président serbe Boris Tadić était officiellement invité à venir signer à 16 heures l’Accord de Stabilisation et d’Association. D’après Dimitrij Rupel, les ministres des Etats-membres de l’UE ont décidé de proposer aujourd’hui à la Serbie la signature de l’ASA , ainsi qu’un deuxième accord provisoire. La mise en oeuvre de ce document « provisoire » dépendra, cependant, comme l’a expliqué le ministre slovène, de l’évaluation par le Conseil des ministres européen des efforts de coopération de la Serbie avec le tribunal de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous