BIRN

La Serbie ne reconnaît plus les diplômes du Kosovo : colère dans la Vallée de Preševo

| |

Les Albanais de la Vallée de Preševo, dans le Sud de la Serbie, sont en colère. Belgrade refuse en effet toujours de reconnaitre la validité des diplômes délivrés par les Universités du Kosovo. Pour les étudiants albanophones de Serbie, qui étudient majoritairement à Pristina, la pilule est dure à avaler. Riza Halimi, unique député albanais au Parlement de Serbie, menace de démissionner et les responsables politiques albanais de la Vallée de Preševo ont promis de réagir.

Par Nikola Lazić Le refus de Belgrade de reconnaître les diplômes universitaires délivrés au Kosovo suscite la colère des Albanais du Sud de la Serbie. Plusieurs dirigeants de cette région, déjà quelque peu instable, accusent le gouvernement de créer une crise et d’attiser délibérément les tensions. Shaip Kamberi, maire de Bujanovac, la plus grande ville du Sud de la Serbie, estime que les Albanais considèrent ce geste comme une attaque contre les droits accordés à la minorité albanaise en 2001, à la suite du conflit qui avait enflammé la région. « Nous allons utiliser tous les moyens démocratiques légaux pour nous opposer à cette décision, et faire (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous